The FACE of experience with Sánchez & Neill

Dans le neuvième épisode de « Restartup », nous avons vu les conséquences assez drôles d'une campagne de crowdfunding. Cependant au-delà de ce précieux outil de financement, nos experts ont mis l'accent sur l’analyse des répercussions d’avoir une start-up dans la vie privée de l'entrepreneur.

D'une part, Conor Neill, assistant à l'IESE Business School, évoque l'importance de décider où se situent les frontières entre vie professionnelle et la vie privée. Dès le départ, ces limites doivent être définies et respectées.

D’autre part, Angel Sanchez, co-fondateur et directeur général de Geeksme sympathise avec les peurs de l'entrepreneur au moment de perdre la liberté personnelle, mais assure que ce qui est important, c’est d’essayer et si vous avez une idée, ne la laissez pas passer.

Discussion

Being an entrepreneur means being ready to work 24/7. At least that's what most entrepreneurs say. But our experts recommend being careful with planning of our free time because it can be pretty bad for our business not to have time to rest and to spend with our family and friends. 

QUESTION

How do you know where to put the limits between your professional and your private life? Have you been forced to give something really important up from your personal life? How do you deal with the lack of free time? 

Publier Je souhaite recevoir des alertes lorsque quelqu´un publie un nouveau commentaire dans cette section.
Christian

Christian Atz

Chatterbox Explorer Evaluator Respondant Debater Influencer FACEr
I still try to figure out whether and how to put the limits between private and professional life. The lack of free time is actually no problem, however I notice that I have less and less common topics to about with some very good friends, who are not entrepreneurs, so sometimes I worry that my interests become to single sided.
27/02/2016 2 0 1
Ce site utilise ses propres et les cookies tiers pour améliorer l'expérience. Accepter Plus d'informations