Blog de l'entrepreneuriat TIC

État actuel de l´Entrepreneuriat en Europe et dans le Monde

État actuel  de l´Entrepreneuriat en Europe et dans le Monde

 

Résultats  du Global Monitor Entrepreneurship 2014 (GEM 2014)

 

La peur d’échouer est le frein à l’entrepreneuriat européen et mondial , selon  l’étude du du Global Monitor Entrepreneurship 2014 (GEM 2014):

El Global Monitor Entrepreneurship (GEM) est une étude développée par divers agents de l´écosystème de l´entreprenariat. Dès 1999, le GEM rassemble, analyse et interprète les données procédant  de plus de soixante pays afin de réaliser une carte mondiale du développement de l´entreprenariat. 

Cette analyse définie la capacité des citoyens à agir dans l´espace entrepreneurial  de chaque pays  et internationalement et décrit les lignes directrices et les tendances qui triomphent dans les économies dont elle fait  partie. Elle offre une vision sur comment les composants du système social appuient ou entravent l'activité entrepreneuriale  de  l´économie.

 

Results of the Global Entrepreneurship Monitor 2014

  

Indicateurs du GEM

Le GEM se base sur trois indicateurs pour déterminer l´activité entrepreneuriale.

  • Activité totale de l’Entrepreneuriat de la première phase (TEA): Le pourcentage d´individus entre 18-64 ans qui sont des entrepreneurs débutants, promoteurs ou directeurs  de nouvelles entreprises.
  • Activité entrepreneuriale du travailleur (EEA): Indice d´implication des travailleurs dans les activités de l´Entrepreneuriat, en tant que développement ou lancement de nouveaux  produits ou services, ou la mise en marche d´une unité nouvelle d´entreprise ou service subsidiaire.
  • Activité Entrepreneuriale Social (SEA): Indice d´individus impliqués dans des activités d´entrepreneuriat aux objectifs sociaux.  

 

And the world economies were divided into three categories:

  • Factor-Driven Economies

  • Efficiency Driven Economies

  • Innovation Driven Economies

 

Resultat du GEM pour l’ Europe

Les résultats obtenus par l'enquête établie que L´union Européenne peut se diviser entre deux de ces catégories : Motivées par l´efficacité ( Croatie, Hongrie, Lituanie, Pologne, Roumanie) et Motivées par l´innovation: (Autriche, Belgique, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Italie, Lettonie, Luxembourg, Pays Bas, Portugal , Slovénie, Slovaquie, Espagne, Suède et royaume Uni).

L´étude  se focalise sur différents aspects de l´environnement de l´Entrepreneuriat  pour déterminer les caractéristiques individuelles et les valeurs sociales qui aident ou gênent les activités  entrepreneuriales. Elle inclut les opportunités et les capacités perçues,  la peur de l´échec et les objectifs  de l ´entrepreneur.

Les conclusions montrent que les pays de l´Union Européenne qui ont souffert de problèmes économiques prolongés ne diffèrent pas des autres dans leur perception des capacités à entreprendre, cependant, ils ont une moindre perception des occasions possibles. En relation avec les désirs d´entreprendre, les économies européennes montrent  une Activité Totale de l´Entrepreneuriat  de première Phase (TEA) plus bas avec un 7,8%, données similaires aux économies des Etats Unis. C'est lié au fait que dans ces économies il y plus de travaux disponibles, si bien que, même s´ils perçoivent une grande capacité et opportunité, beaucoup de projets d´entreprise ne sont pas initier.

La peur de l´échec représente  un frein important à l´exploitation des opportunités et à convertir les désirs d´entreprendre en activités réelles. L´indice le plus élevé de cette crainte en le comparant avec les opportunités perçues s´est donné parmi  les répondant de la UE (49,7%)  avec les indices les plus élevés rencontrés dans des pays comme Pologne(51.1%),  Grèce (61.6%), Belgique (49.4%) et Italie (49.15). Par contre, les indices les plus bas sont donnés par la Croatie (30,3%), la Slovénie (29%) et l´Autriche  (34.9%).

 

 

On a tenu compte également des valeurs sociales sur l´entrepreneuriat. Initier une entreprise n´est pas très bien vu,  en tant que carrière professionnelle, par la majorité des Européen, tout le contraire des économies nord -américaines.   Une moyenne de 55.9 %   seulement de la population de l´UE  ont répondu que l´entrepreneuriat est une bonne élection, avec l´exception remarquée des Pays Bas où 79.1%  contemple l´entrepreneuriat comme une alternative possible et positive. En outre, les pays européens montrent   les valeurs les plus basses  sur la position sociale des entrepreneurs, c´est-à-dire,  leur image vue  par la société et les médias.

Par rapport à,  comment  la dynamique de la création d´entreprise affecte l ´entrepreneuriat, l´étude GEM 2014 montre que L´Union Européenne jouissait d´un bon équilibre entre les entrepreneurs en phases primaires (TEA 7.8%) et les entreprises déjà  établies (6.7%).  Cet équilibre se doit à un écosystème d´entrepreneur efficaces qui soutient  les nouveaux participants  dans leurs activités entrepreneuriales. Les membres de la UE partagent une différence raisonnable entre  le taux d´entrée et  celui de sortie dans les secteurs de l’entrepreneuriat. Ce qui conduit à un moindre taux de fermeture d´entreprise  dans les économies motivées par l´efficacité  (4.8%) et par l´innovation (2.7%) en comparaison avec les économies latino- américaines et  africaines (5.4%) et (14%) respectivement).

Un autre aspect  considéré par l´enquête est l´internationalisation. Les entrepreneurs de première phase des  économies de la UE ont les niveaux  d´internationalisation les plus élevés, avec l´un des plus petits pays en tête : Luxembourg, 42% des entreprises, Croatie, 38%, Belgique 33% et Estonie 24 %.

Si tu veux être au courant de l´Entrepreneuriat européen et mondial, deviens FACEr. Tu pourras te connecter avec d´autre jeunes entrepreneurs européens, partager tes idées, promouvoir le développement de tes projets, connaître des cas réels et surtout, recevoir les conseils de tous ceux qui ont déjà rencontré les mêmes pierres sur la même route.

Commentaires

Publier Je souhaite recevoir des alertes lorsque quelqu´un publie un nouveau commentaire dans cette section.
Christian

Christian Atz

Chatterbox Explorer Evaluator Respondant Debater Influencer FACEr
Interesting statistics. Especially the separation between efficiency and innovation drivenness was new to me.
19/02/2016 0 0 1
Yolanda

Yolanda Nieto

Chatterbox Explorer Evaluator Respondant Debater Influencer FACEr
Hola! Me gusta mucho la idea de este proyecto.
08/09/2015 1 0 1
Ce site utilise ses propres et les cookies tiers pour améliorer l'expérience. Accepter Plus d'informations