Blog de l'entrepreneuriat TIC

Comment la technologie change le monde : e-gouvernement

e-Gouvernement

Tous ceux qui se sont confrontés à la bureaucratie des administrations publiques ne gardent surement pas de  bons souvenirs. Remplir la paperasse et la faire arriver à destination n'est pas une tâche simple, bien que ces dernières années, a commencé un lent mais ferme processus d’actualisation, aujourd’hui connu sous le nom de gouvernement électronique ou e-gouvernement. L'exemple étant celui de la  Commission européenne et son ‘European eGovernment Action Plan 2011-2015’, une stratégie ambitieuse d'actualisation des administrations pour qu’environ 50 % de la population et 80 % des entreprises utilisent les services et les possibilités de l’e-gouvernement. Plus récemment, ils ont commencé à ouvrir de nombreux portails de « données ouvertes » dans un effort de transparence institutionnelle qui devrait suivre de près les entrepreneurs TIC.

De nombreuses start-up TIC de toute l’Europe sont engagées  à terminer avec  cette machine bureaucratique obsolète afin de rendre la gouvernance plus simple, proche et transparente. Ce n’est pas un hasard, si les administrations locales et régionales sont de plus en plus  nombreuses à mettre en œuvre des portails numériques pour simplifier les procédures bureaucratiques et rendre accessible la gestion financière. C'est une des grandes révolutions que les TIC mènent au niveau mondial. Aujourd'hui, il est fréquent d'avoir un DNI électronique ou une carte de sécurité sociale intelligente, petit à petit, la signature électronique s'impose aussi comme un moyen plus rapide, de régler les formalités administratives en ligne.

La véritable révolution : « Les données ouvertes »

Même si simplifier les procédures bureaucratiques est très intéressant, ce qui détermine réellement un avant et un après dans le cyber-gouvernement ce sont les portails de « données ouvertes » devenues déjà obligatoires dans beaucoup de législations européennes. Ici s'ouvre un champ d'activité commercial très important pour les startups dédiées  au développement web et la gestion de grandes quantités de données. Les entrepreneurs doivent se rappeler qu'un portail de données ou de « transparence » est bien plus complexe que le fait de  publier des chiffres sur un tableau téléchargeable ; C'est aussi permettre que ces chiffres soient  accessibles, faciles à gérer et compréhensibles du  grand public. Ce n’est pas par hasard que, partout dans le continent, on a commencé à  célébrer  des évènements sur l’innovation dans l'administration publique et  les meilleures solutions reçoivent même un prix.

L’e-gouvernement n’est encore qu’à ses débuts, mais les prochaines années, nous allons voir des nouveautés intéressantes ; beaucoup  seront dirigées par le second ‘eGovernment Action Plan 2016-2020’, qui débutera ce printemps et qui contribuera à améliorer le processus de modernisation des administrations.

Chaque administration, peu importe sa taille, va finir par avoir un portail d'e-gouvernement et de « données ouvertes », aussi,  les possibilités deviendront alors nombreuses pour les start-up du secteur. Et ce n’est que le début. 

Commentaires

Publier Je souhaite recevoir des alertes lorsque quelqu´un publie un nouveau commentaire dans cette section.
Nakul

Nakul Wali

Chatterbox Explorer Evaluator Respondant Debater Influencer FACEr
political game! needs to be implemented into e-governance. very promising results
18/05/2016 4 0 3
Angela

Angela Cook

Chatterbox Explorer Evaluator Respondant Debater Influencer FACEr
How about the possibility of voting in national elections through the internet?
19/05/2016 0 0 2
Ce site utilise ses propres et les cookies tiers pour améliorer l'expérience. Accepter Plus d'informations