Blog de l'entrepreneuriat TIC

Combien cela coûte-t-il d’être autonome en Europe?

starting up price

L’un des changements les plus importants qu’affronte un entrepreneur quand il décide de se lancer dans une start-up c’est celui de son statut professionnel : passer d‘employé dans une entreprise à travailleur autonome, revient à traverser une frontière qui engendre, toujours  des doutes, indépendamment du pays où il réside. Cependant,  de long en large de l’Union Européenne, les autonomes coexistent avec des règles et des coûts assez divers. Voyons- le

Selon le dernier rapport publié par JP Morgan Chase New Skills at Work, près de 14% des européens sont autonomes bien que ces moyennes cachent de grandes différences entre les pays : depuis les 30% de la Grèce aux 6% de la Norvège. Cette diversité dans les proportions d’autonomes se reflète aussi dans les conditions obligatoires et droits de ces travailleurs. 

Allemagne : On paye une assurance obligatoire qui va de 150 à 200 euros. De plus, si  les bénéfices de l’autonome dépasse les 1.700 euros par mois, on doit payer un quota supplémentaire de 140 euros mensuels.

Autriche : il n’existe pas de quota mensuel mais il faut payer une assurance médicale d’une quantité variable.

Belgique : il n’existe pas de quota mensuel mais les impôts supposent  de 25 à 50%, en fonction des revenus.

Chypre : il n’existe pas de quota mensuel mais l’autonome paye en fonction de ses revenus à la fin de l’année.  

Croatie : les autonomes doivent s’acquitter de 500 euros  de frais d’enregistrement. À la fin de l’année, ils payent 20% d’impôts sur les revenus.

Danemark : il n’existe pas de quota mensuel et on paye de 25 à 50% d’impôts à la fin de l’année

Slovaquie : Les autonomes déboursent  50 euros pour frais d’enregistrement. À la fin de l’année on calcule un aux d’imposition selon les revenus. 

Slovénie : On paye un pourcentage variable selon les revenus.

Espagne : on paye un minimum de 264 euros et 19% d’impôts

Estonie : les autonomes payent une taxe de 100 euros au début de leur activité et ensuite  un pourcentage d’impôts en fonction des revenus.

Finlande : il n’existe pas de quota mensuel. On paye un pourcentage d’impôts en fonction des revenus.

France : La première année on ne paye rien. Après on calcule un taux d’impôts en fonction des revenus. 

Grèce : un quota de 50 euros mensuels et un pourcentage variable d’impôtsselon les revenus. 

Hollande : 50 euros de frais d’enregistrement et 100 euros mensuels d’assurance médicale obligatoire.

Irlande : Il n’existe pas de quota d’enregistrement  ni mensuel, on paye 5 % sur les revenus

Italie : On paye seulement en fonction des revenus  limité  à  20%  des impôts. 

Lettonie : Il n’existe pas de quota d’enregistrement ni mensuel et les impôts vont du 9 au 24%.

Lituanie : Il n’existe pas de quota d’enregistrement ni mensuel  et le pourcentage d’impôts varie en fonction de l’activité et des revenus. 

Luxembourg : Il n’existe pas de quota d’enregistrement  ni mensuel, mais la bureaucratie de ce pays est complexe et on doit démontrer sa compétence en tant qu’autonome pour obtenir un permis. Les impôts se payent en fonction de l’activité et des revenus. 

Malte : il n’existe pas de quotas d’enregistrement ni mensuel et le pourcentage d’impôts varie en fonction des activités et des revenus. 

Pologne : il n’existe pas de quota d’enregistrement mais un quota mensuel de 200 euros. À la fin de l’année, les impôts se calculent en fonction des revenus.

Portugal : il n’existe pas de quota mensuel.  On paye 24 % d’impôts sur les revenus annuels. 

Royaume-Uni : Le quota base mensuel va de 13 à 58 euros, en fonction des revenus sur lesquels on calcule le pourcentage des impôts.

République Tchèque : un quota d’enregistrement de 40 euros.  Après on paye des impôts sur les revenus.

Roumanie : un quota d’enregistrement de 100 euros. Après des impôts sur les revenus

Suède : il n’existe pas de quota d’enregistrement ni mensuel. L’autonome peut arriver à payer jusqu’à 50 % de ses revenus.

Al margen del coste de ser autónomo en cada país existen una serie de protecciones sociales que varían bastante. 

À côté du coût  du fait d’être autonome, dans chaque pays il existe une série de protections sociales qui varient beaucoup. 

Commentaires

Publier Je souhaite recevoir des alertes lorsque quelqu´un publie un nouveau commentaire dans cette section.
Christian

Christian Atz

Chatterbox Explorer Evaluator Respondant Debater Influencer FACEr
Is the compulsory insurance in Germany the health insurance? It seems much higher to me.
19/02/2016 1 0 1
Cole

Cole Byrn

Chatterbox Explorer Evaluator Respondant Debater Influencer FACEr
I don't know about Germany, but other countries such as Spain offer discounts to those who are first time self-employed, which isn't reflected in this article.. I think it's just an outline of the average costs in different countries without getting too specific.
22/02/2016 3 0 0
Maria

Maria Coco

Chatterbox Explorer Evaluator Respondant Debater Influencer FACEr
In Spain the situation is complicated for self-employed . They have to work hard if they want to earn enough to have a decent wage and to live well.
25/02/2016 1 0 1

Chatterbox Explorer Evaluator Respondant Debater Influencer FACEr
I totally agree with you, María Coco.
31/05/2016 0 0 0
Ce site utilise ses propres et les cookies tiers pour améliorer l'expérience. Accepter Plus d'informations